Recouvrir sa moquette d’un parquet flottant

Parfois lorsqu’on a envie de repeindre les murs, de changer de décoration ou de transformer une pièce, on doit aussi changer le revêtement du sol. Bonne nouvelle, que vous enleviez ou pas votre ancienne moquette, vous pouvez utiliser un parquet flottant (à condition bien sûr de savoir manier la matière pour avoir une bonne finition). Sache cependant que si vous gardez la moquette, elle servira d’isolant thermique et phonique. Oui, mais comment installer le parquer flottant ?

Les avantages du parquet flottant

Le parquet flottant ne nécessite pas une pose fastidieuse. Elle ne requiert pas l’application d’une colle adhésive ni de clous. Les lames s’emboitent dans leurs rainures pour se fixer ensemble. Ce système permet d’offrir à la fois un revêtement solidaire et un démontage facile, notamment si vous souhaitez changer votre parquet ou l’emporter avec vous lors d’un déménagement. Par ailleurs, le parquet flottant garde le sol intact si vous décidez de le laisser à nouveau nu. En effet, le parquet flottant ne présente aucune contrainte majeure, mais il faut seulement prendre quelques précautions pour son installation.

Préparez votre sol

Fixé sans colle, le parquet flottant doit être déposé sur un sol lisse et parfait, afin de préserver aussi longtemps que possible sa qualité. C’est pour cette raison qu’il faut préparer le sol, notamment si vous souhaitez garder votre moquette. Pour ce faire, veillez à ce que la moquette soit sèche et dépoussiérée pour éviter les moisissures. Enlevez également les grains de matière qui pourraient déformer la lame de parquet au fil du temps. S’il s’agit d’une moquette à poil long, la pose est plus difficile. Il faut l’aplanir en le rasant. Si cela s’avère compliqué pour vous, vous pouvez le décrocher définitivement du sol. En effet, si cette sous-couche n’est pas suffisamment plane, cela pourrait créer des irrégularités et abîmer rapidement les lames de parquet. Rappelez-vous donc que la sous-couche doit être lisse et saine pour recevoir le nouveau parquet flottant.

La pose du parquet flottant

Quelques jours avant la pose de votre parquet flottant, entreposez vos lames de parquet dans la pièce à rénover afin de l’habituer à la température et à l’humidité. Ceci permettra de le raidir et d’éviter leur éventuelle dilatation. Quand vous serez décidé à installer votre parquet, calez soigneusement la première lame contre le mur et positionnez-le de façon à suivre une ligne droite. De même, la pose des lames doit suivre la direction de la lumière afin de rendre moins visibles les éventuelles imperfections. En effet, elle va servir de ligne directrice au reste de la pose, puisque les lames s’accolent entre elles avec les rainures et les languettes. Renforcez chaque emboitement en donnant de légers coups de marteau pour une meilleure fixation.

Add a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *